dimanche 19 novembre 2017

Wallerand de Saint Just en colère, il souhaitait se prosterner à Auschwitz


LE PARISIEN - Deux élus régionaux du Front national voulaient accompagner les lycéens au mémorial de la Shoah. Valérie Pécresse a mis le hola.

Une décision « scandaleuse et honteuse »... Wallerand de Saint Just, président du groupe FN-IDF Bleu Marine au Conseil régional d’Île-de-France, ne décolère pas. Il a condamné ce jeudi la décision de Valérie Pécresse (LR) qui prive les élus de son groupe du prochain déplacement de lycéens franciliens au mémorial de la Shoah à Auschwitz (Pologne).

« Le 8 novembre, les élus Front National ont reçu l’annonce de la possibilité, pour ceux le souhaitant, de se joindre aux voyages à Auschwitz, organisés, comme tous les ans, au profit des lycéens franciliens. Deux élus du groupe Front national se sont inscrits. Par un message téléphonique de ce jour, 16 novembre, le conseil régional me fait savoir que, puisque deux élus du Front National sont inscrits, aucun élu ne pourra finalement participer à ce voyage », dénonce Wallerand de Saint Just dans un communiqué.

Il accuse la présidente de la Région de s’étre « aplatie devant des revendications particulièrement sectaires ». « Indigné », le FN annonce vouloir déposer plainte pour discrimination à raison des idées politiques en vertu des articles 225.1 et 225.2 du code pénal.

3 ANS !

Dans les rangs de Valérie Pécresse, on assume : « La demande du FN aurait pu susciter légitiment le trouble. Pour préserver la sérénité de ces déplacements à Auschwitz, plus aucun élu -que ce soit du FN ou d’autres groupes- ni collaborateurs n’accompagneront les lycéens, exceptés des membres de l’exécutif », recadre un proche de la présidente.

source : http://www.leparisien.fr/info-paris-ile-de-france-oise/ile-de-france-le-fn-prive-de-deplacement-a-auschwitz-16-11-2017-7397067.php

Les races sont une réalité


Les négationnistes, ceux qui nient la réalité des races, nous expliquent que LA RACE n'est qu'une simple histoire de couleur de peau, que nous appartenons tous à la même espèce.

L'idée que nous appartenons à une même espèce est apparue récemment. Avant 1942, les anthropologues voyaient de telles différences entre les races, qu'ils pensaient qu'il s'agissait d'espèces distinctes.

Depuis la victoire des (((démocraties))) en 1945, nous appartenons officiellement à une seule espèce: l'espèce humaine. Les antiracistes (les anti-blancs) utilisent cet argument pour justifier l'inexistence des races, l'immigration et le métissage.

Charles Darwin a démontré par ses travaux, que la race est le moyen par lequel la nature produit une nouvelle espèce. Les espèces se divisent en races jusqu'à former une nouvelle espèce : c'est la théorie de l'évolution.

L'Homme Blanc ne descend pas du singe, il descend du nègre. Le métissage avec un nègre (ou une négresse) est une involution pour la Race Blanche, un retour au modèle primitif.

Non seulement les races existent, mais elles sont inégales entre elles. La couleur de peau est l'élément le plus visible, mais probablement celui qui a le moins d'importance. LA RACE détermine le caractère (la personnalité) d'un groupe racial. Certaines races sont plus passives (les asiatique) d'autres sont plus actives (les Blancs). La race nègre est réputée pour son inintelligence. Bien sûr on peut toujours rencontrer un nègre à fort QI, mais cela reste une exception. 

Ce qui compte c'est les caractéristiques raciales du groupe, c'est cela qui est transmis à travers le temps. L'individu n'est qu'un élément de la race. LA RACE EST TOUT, c'est elle qui détermine notre entrée ou notre sortie de l'Histoire.

RAHOWA!

samedi 18 novembre 2017

Drépanocytose : la carte du Grand Remplacement mise à jour – Chiffres 2016


L’interdiction des statistiques ethniques en France empêche de quantifier l’importance des changements de population en France. Mais d’autres données, médicales en particulier, permettent de mesurer par la bande les bouleversements démographiques actuellement en cours.

La drépanocytose, par exemple, est une maladie génétique qui ne concerne quasi-exclusivement que les populations extra-européennes : elle ne touche essentiellement que les personnes originaires des Antilles, d’Afrique noire mais aussi d’Afrique du Nord. (source officielle)

Les chiffres du dépistage de cette maladie (publiés par l’AFDPHE) permettent ainsi de lever une partie du voile sur les modifications en profondeur de la population française. En effet, en raison des particularités ethniques de cette maladie, le dépistage en France métropolitaine ne concerne que les enfants à risque en raison de l’origine de leurs parents (alors qu’il est en revanche systématique chez tous les enfants naissant en Guadeloupe, Martinique, Guyane, à la Réunion, à Mayotte).

Les données disponibles permettent dès lors d’appréhender la réalité du bouleversement démographique en cours en France. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle certaines associations demandent un dépistage universel, aussi inutile que coûteux, afin d’éviter « la stigmatisation » (la drépanocytose est parfois appelée « la maladie des Noirs ».

source : http://www.afdphe.org/sites/default/files/bilan_afdphe_2016.pdf

Si on ajoute les naissances d'origine asiate (du Pakistan à la Chine, de l'Inde au Viêt Nam), on peut estimer qu'en 2016 un nouveau-né "français" sur deux n'est pas de Race Blanche.

Avec l'immigration en provenance du tiers-monde (qui ne fait que commencer) et le vieillissement de la population blanche. Il est évident que le temps joue contre nous. Sommes-nous suffisamment armés - d'un point de vue morale et psychologique - pour relever les défis qui nous attendent ?

Nous verrons bien...

Il est regrettable que les Blancs n'aient pas adopté notre religion raciale dans les années 80. L'extrême droite "respectable" nous a fait perdre un temps précieux.

RAHOWA! 


La remigration impossible en démocratie


(((CAUSEUR))) - Nous ne pourrons jamais convertir les 30% de musulmans qui exigent l’instauration de la charia aux mérites de notre démocratie et de notre laïcité. Nous laissons actuellement se mettre en place une ségrégation qui ne dit pas son nom. Plutôt que de nous voiler la face ou d’adopter des mesures inenvisageables en démocratie (remigration, expulsions forcées des plus radicaux), pourquoi ne pas instaurer un double système de droit dans l’Hexagone ?

De Gaulle et le scénario algérien

En 1961, alors qu’il apparaissait que la France n’avait aucune chance de gagner la guerre qu’elle menait alors en Afrique du Nord, des projets de partitions de l’Algérie ont fleuri. On a sérieusement envisagé de créer une réserve pour pieds-noirs et harkis centrée autour d’Oran et Alger la blanche aurait été, comme Berlin, divisée en deux. Le général de Gaulle a fini par refuser ce plan établi par Alain Peyrefitte, car selon lui, les Européens d’Afrique étaient incapables de vivre sans esclaves musulmanes. Finalement, les rapatriés ont été chassés de leurs foyers et ont dû rentrer en métropole où ils n’avaient aucun serviteur pour les assister [L'auteur de cet article, un certain Christian de Moliner, méprise profondément les Blancs d'Algérie - et d'ailleurs.]

La guerre de France ne fait que commencer

De tout temps, séparer territorialement deux ethnies ou deux groupes qui ne se supportent plus a permis la résolution des conflits. Ainsi, la Grèce et la Turquie en échangeant leur population en 1922, ont mis fin à une guerre qui a duré 100 ans. Chypre a retrouvé la paix (même si le partage n’est pas égal !). Le Soudan a liquidé une grande part de ses guerres civiles en accordant l’indépendance au Sud du pays. L’autre méthode pour ramener le calme consiste à former des gouvernements proportionnels, comme au Liban, en Irlande du Nord ou en Nouvelle-Calédonie. Mais il faut pour cela un minimum de valeurs communes, la nation pour le pays du cèdre, les lois ordinaires pour l’Ulster et la Kanaky.

La « guerre de France » est à peine à ses prémisses. Nombre d’att.entats islamistes meurtriers viennent d’avoir lieu et quelques répliques venant de l’autre camp font leur apparition (par exemple, un groupe nationaliste revendique à Dijon de mystérieuses agressions au marteau) [Combien de nos morts ont été vengés ?]. En outre, des territoires sont hors du contrôle de la République. La police ne peut y venir qu’en force et pour des durées limitées. Nous sommes à tout moment la merci d’un dérapage et d’une explosion qui dépasserait en violence celle des émeutes de 2005. Verra-t-on alors l’Armée occuper militairement les banlieues pour rétablir l’ordre ? À son apogée, « la guerre de France » sera marquée par une succession d’atte.ntats auxquels plus personne ne fera attention, par un harcèlement sans fin des forces de l’ordre, par des zones « libérées » aux mains des islamistes.

30% de musulmans français pro-charia

Même si le conflit n’est encore qu’à ses balbutiements, la notion de partition progresse dans l’opinion. M. Hollande l’a évoquée en 2016. Tout le monde se rend compte qu’un deuxième peuple s’est formé dans l’Hexagone, un rameau qui veut régler sa vie sur des valeurs religieuses et qui est fondamentalement opposé au consensus libéral sur lequel était fondé jusqu’alors notre pays. Or une nation repose toujours sur un pacte fondamental, un minimum de lois que tous approuvent. Ce n’est plus du tout le cas aujourd’hui. Nous ne pourrons jamais faire rentrer le dentifrice dans le tube et convertir les 30% de musulmans qui exigent l’instauration de la charia aux mérites de notre démocratie [La démocratie juive : celle qui intègre, qui assimile, qui métisse...] et de notre laïcité
Nous laissons actuellement se mettre en place une ségrégation qui ne dit pas son nom. Alors que nous ne sommes pas encore en guerre ouverte, les fidèles du Prophète se regroupent déjà dans des zones parfois régies par des règles particulières (voile obligatoire, rejet des Juifs en certains ghettos, mariage et vie conjugale réglée suivant les principes coraniques).

Les carillons s’arrêteront

Continuer à ne pas voir la réalité en face, tourner la tête, espérer que par miracle le conflit n’éclatera pas, sera toujours tentant pour le pouvoirs . Par peur de paraître islamophobes, pour contenter cette frange remuante des musulmans, ces gouvernements sont prêts à accepter la généralisation à l’ensemble du pays des pratiques radicales : le voile à l’école et au travail, l’obligation de la viande halal dans toutes les cantines. Si on les suit, empêcher de manger quelqu’un pendant le ramadan ne sera plus une infraction et le blasphème sera puni en tant qu’incitation à la haine raciale, peine qui s’appliquera à tous ceux qui s’opposeront d’une manière ou une autre à l’Islam. Les chrétiens conserveront leurs droits, mais ils devront se montrer discrets. Peu à peu ? les carillons des églises s’arrêteront [Aujourd'hui encore, la franc-maçonnerie souhaite s'allier à l'islam contre le catholicisme. Invoquer la "laïcité" comme un rempart face à l'islam relève de la manipulation. Les francs-maçons (amis des juifs) sont les premiers à réclamer "l'arrêt des carillons"]. Il n’y aura pas comme dans le roman Soumission de vague d’adhésion à l’Islam, simplement une minorité religieuse imposera ses règles. Néanmoins, cette politique d’apaisement actuellement pratiquée sera balayée tôt ou tard par une virulente réaction nationaliste [La grande peur des juifs... notre réveil !]. J’ai été étonné de la libération de la parole à l’occasion des att.entats. Des opinions « rudes » et quelque peu extrémistes ont été émises sans aucune gêne alors qu’elles étaient inimaginables il y a cinq ans. Si Marine le Pen n’avait été aussi nulle, peut-être aurait-elle été élue en 2017 tant sa politique identitaire parlait à une fraction importante des Français.

La remigration impossible en démocratie

La victoire d’Emmanuel Macron n’a pas fait disparaître les problèmes. Ils ont juste été mis de côté. Si un leader sait incarner le contingentement de l’Islam tout en restant présentable, il deviendra pour longtemps le Président des Français.

Mais ce nouveau pouvoir qui refusera la soumission déclenchera par réaction « la guerre de France » et très vite, il cherchera à en sortir, car de même que les Anglais n’ont jamais réussi à dompter les catholiques Irlandais, jamais nous ne pourrons éradiquer l’islamisme radical.

L’expulsion des plus extrémistes, appelée élégamment remigration, est impossible si nous gardons un cadre démocratique. (Mais rien ne dit que « la guerre de France » ne sera pas un marchepied pour des gouvernements autoritaires). De toute façon, faire partir les descendants d’immigrés serait brutal et intolérable et il suffit pour s’en convaincre de regarder le sort dramatique des Rohingyas [La remigration englobera tous les bougnoules : musulmans, catholiques ou athées. La survie de la Race Blanche en dépend !].

    
La partition n'est pas la solution.

Une séparation totale, territoriale et politique, est impossible. Aucune nation viable ne pourra être constituée à partir de multiples ghettos musulmans qui n’ont aucune unité géographique. D’autre part, l’économie de cette entité serait proche du néant : aucune usine, aucune ressource minière ou agricole. Elle ne serait qu’un parasite qui vivrait au détriment du reste de la France.

Retour à l’Algérie coloniale

La seule solution qui me semble convenir aux diverses tendances de la société actuelle, serait un état qui s’inspirerait de l’Algérie coloniale et à la Mayotte du XX ième siècle : un seul territoire, un seul gouvernement, mais deux peuples [Qui vivraient ensemble sur un même territoire !] : les Français avec les lois habituelles et les musulmans avec un statut coranique (mais uniquement pour ceux qui le choisiront). Ces derniers auront le droit de vote contrairement aux indigènes de l’Algérie coloniale, mais ils appliqueront la Charia dans la vie courante, pour régler les lois matrimoniales (ce qui légalisera la polygamie) et pour l’héritage. Ils ne s’adresseront plus à des juges français pour des litiges entre musulmans, mais à des cadis. Par contre, les conflits entre Chrétiens et croyants resteront du ressort des tribunaux ordinaires. Néanmoins, pour que ces concessions aux islamistes soient acceptables aux yeux du reste de la population, les droits des fidèles du Prophète qui choisiront le statut personnel seront plus restreints que ceux des autres habitants de l’Hexagone, ne serait-ce que pour les allocations familiales et aucun empiétement de l’islam dans la législation ordinaire ne sera toléré.

Les sionistes se sont toujours opposés à la remigration.

… et à l’édit de Nantes

Ce système impliquerait des établissements scolaires ou hospitaliers réservés aux croyants et donc la création de comités locaux qui les géreront en toute indépendance. Un conseil d’oulémas fixera la loi religieuse, mais l’autonomie s’arrêtera là. Il est évidemment hors de question qu’un embryon de gouvernement musulman ne s’installe en France. Ce système a fonctionné sans trop de problèmes de 1890 à 1940 en Algérie. En outre, il est proche du système instauré par l’édit de Nantes et qui a été une réussite, sauf que les musulmans n’auront pas de place de sûreté et qu’il n’y aura pas de tribunal mixte pour les litiges mixtes Il ramènerait la paix en France [La paix juive, nous n'en voulons pas !], briserait net les débordements de l’Islam et préserverait pour 95% de la population un cadre démocratique [Aucune dictature n'aurait pu nous imposer le GRAND REMPLACEMENT. La substitution de population ne pouvait se faire que dans un cadre "démocratique". La démocratie juive, fondé sur le "plus jamais ça", devra être abolie et être remplacée par un régime autoritaire fondé sur la race - RAHOWA!]

Selon la (((presse américaine))) la chanteuse Taylor Swift est « agressivement blanche »


Je cite l'article en question : "L’image de Taylor Swift elle-même – saillante, blonde et agressivement blanche. Ses fans suprématistes blancs l’ont revendiqué comme une figure de proue."

"Swift a eu longtemps un problème curieux : les Nazis l’adorent à cause de sa tignasse blonde et sa présence publique liée à des idées de pureté."


"Le lien nazi n’est pas un lien que Taylor Swift a courtisé, du moins de manière active et prouvable. Mais elle ne peut pas se débarrasser de cette connexion. Et comme les groupes suprématistes blancs sont de plus en plus présents dans le cycle de l’information en 2017, la connexion devient de plus en plus difficile pour Swift."

dimanche 12 novembre 2017

Allemagne : Maria Ladenburger tuée une seconde fois par ses propres parents


Je reproduis ce commentaire trouvé sous un article consacré à l'assassinat de Maria Ladenburger par un migrant :

On se souvient que les parents de cette jeune fille, notamment le père n'avait pas été choqué outre mesure du viol et de l'assassinat de sa fille Maria par un "réfugié" afghan arrivé en Allemagne en 2015, prétendument mineur et qui vivait dans une famille d'accueil payée par le gouvernement allemand....

- Premiers pas vers l'abattoir...

Le père, un nanti conseiller juridique de la commission européenne avait encouragé sa fille, étudiante en médecine, à consacrer une partie de son temps libre à venir en aide aux "réfugiés"...

- Derniers pas avant la mort....

Le jeune Maria rentrait à vélo d'une soirée chez des amis tandis que son gentil "réfugié" l'attendait au coin d'un bois.... renversée, violée et noyée dans la rivière Dreisam.....

L'assassin d'origine asiatique.

- Violée et assassinée une seconde fois par ses propres parents :

Le jour de l'enterrement de Maria, ses parents avaient osé écrire sur le faire-part de décès de leur fille, de donner de l'argent à une association de migrants: "Weitblick Freiburg".... et une collecte fut organisée le jour même....
 
Les parents ont également profité de la mort de leur fille pour réclamer des dons pour l'œuvre éducative de l’Eglise catholique du Bangladesh ....

IGNOBLE !

La France n'existe plus

5 heures après que les mondialistes apatrides aient rendu hommage aux 1 400 000 Français morts pour la France durant la guerre 14-18. Les arabes du Maroc ont fêté leur qualification pour le mondial de 2018 sous l'Arc de triomphe.

La France en tant que nation n'existe plus. Plus un seul Blanc doit mourir pour ce pays. Nous devons nous battre pour la seule chose qui ait encore un sens : NOTRE RACE.

RAHOWA!

Le vaisseau racial

     
Une vidéo de Timothé Vorgenss.

Pour information.

L'Eglise du Créateur n'emploie pas le mot ARYEN, trop connoté "blond aux yeux bleus". Notre religion raciale est ouverte à tous les Blancs originaires du monde blanc : de la France à la Russie, de l'Espagne à l'Islande.

Rejoignez notre Eglise avant qu'il ne soit trop tard : http://creativitymovement.net

C’est acceptable d’être Blanc

Les Blancs qui ne s'excusent pas d'exister aux USA 
sont traités de suprémacistes !

BLANCHEUROPE - Il y a quelques jours, une campagne d’affichage a suscité l’hystérie de la (((presse))) anti-blanche aux États-Unis. Son contenu ? Des affiches extrêmement simples, avec « C’est acceptable d’être blanc » (en anglais, « It’s okay to be white ») en noir sur fond blanc.


C’est tout. Pas de logo ou d’autre texte.

Cette campagne trouve ses racines dans le constat que quelques affiches à des endroits stratégiques (souvent des campus universitaires) suffisent généralement à attirer une attention médiatique disproportionnée sur notre cause.

Des messages chocs ont souvent été employés pour provoquer cette attention, mais l’expérience montre que désormais des messages de plus en plus anodins suffisent. De fait, la réaction médiatique suit souvent une hystérie estudiantine, plus facile que jamais à provoquer outre-Atlantique.

C’est une telle réaction qui a inspiré la campagne « C’est acceptable d’être blanc » ...

Lisez la suite sur : http://www.blancheurope.com/2017/11/09/cest-acceptable-detre-blanc-ce-slogan-suffit-a-susciter-la-fureur-de-la-presse-americaine/

Martin Luther King était sous contrôle juif

(((Stanley Levison))) était « l'assistant chef » de Martin Luther King.

Une face du nègre apparaît au grand jour dans des notes du FBI rédigées moins d’un mois avant son assassinat en 1968. Selon ces documents, ces 20 pages archivées depuis près d’un demi-siècle et qui viennent d‘être déclassifiées, Martin Luther King était sous l'influence d'un communiste juif; un certain Stanley David Levison. 


On peut lire dans les documents du FBI :

"Un autre facteur compliquant la situation est le degré d’influence communiste sur King. L’un des principaux conseillers de King est Stanley David Levison. En apparence seulement un avocat et hommes d’affaires de New York City ; Levison est, en fait, un communist rusé, engagé. Levison a passé la majeure partie de sa vie à promouvoir les intérêts communistes.

Il s’est activement impliqué dans des efforts de levées de fonds pour King, a servi comme son avocat dans certaines affaires, lui a suggéré des contenus de discours, a discuté avec King des manifestations dans lesquelles King était impliqué, l’a guidé en ce qui concerne l’acceptation ou le refus de diverses apparitions et discours publics, et l’a aidé dans des affaires liées aux articles et livre que King préparait.

Levison a édité la plupart des chapitres du nouveau livre de King intitulé Where Do We Go From Here ; Chaos or Community ? [En français « Où allons-nous depuis ici : chaos ou communauté ? »]. Levison a écrit un chapitre de ce livre et le représentant de l’éditeur s’est plaint à King et Levison qu’il était évident que certaines sections du livres avaient été écrites par des individus différents.

Stanley Levison a déclaré à Clarence Jones, un autre conseiller de King, qu’en aucune circonstance King ne devrait être autorisé à dire quoi que ce soit sans leur approbation. Levison a aussi informé Jones du fait que King est un penseur si lent qu’il n’est habituellement pas préparé à faire des déclarations sans l’aide de quelqu’un."

source : http://www.blancheurope.com/2017/11/05/martin-luther-king-ce-heros-etait-un-devergonde-controle-par-un-juif-communiste-indiquent-des-fichiers-du-fbi/

Dans les années 60, il fallait être aveugle, lâche ou complice pour ne pas voir le rôle des juifs dans la destruction de l'Amérique blanche.

samedi 11 novembre 2017

IKEA, une marque à boycotter !

     

La guerre raciale en cours va s'amplifier dans les prochaines décennies, le réveil sera brutal. Le retour au réel nous obligera à fonder une société nouvelle - un ordre nouveau - sur des bases saines.

Quand l'Homme Blanc aura retrouvé la raison, plus personne ne fera promotion de la zoophilie

RAHOWA!

Edwy Plenel, le visage du mal

     

Edwy Plenel, ce (((trotskyste))) marié à une juive se croit dans le camp du bien. Il a été directeur de rédaction du journal LE MONDE de 1996 à 2004. Toute sa vie il a combattu la Race Blanche.

Comme on peut le voir dans cette vidéo, son "humanisme" est calqué sur le discours porté par l'église catholique. L'amour de l'Autre (ou la haine de soi) façonne sa vision du monde. Cette haine de soi est exacerbée par l'idéologie égalitaire. Edwy Plenel perçoit (inconsciemment ou non) la supériorité de la Race Blanche, et elle lui est insupportable.

La gauche pro-juive déclare la guerre à la gauche pro-musulmane.

Aujourd'hui cette extrême gauche se déchire face au retour du réel. L'attaque contre Charlie Hebdo a éveillé quelques consciences. Les gauchistes les plus fanatisés veulent poursuivre la "déconstruction" de l'Homme Blanc pour des raisons "humanitaires".

Les antiracistes croient que notre planète sera un paradis lorsqu'il n'y aura plus un seul Blanc. Nous autres Créateurs, pensons exactement l'inverse.

RAHOWA!

Il est désormais interdit d’écrire « Grand Remplacement » sur le forum jeuxvideo.com


La dictature antiraciste s'effondrera comme jadis l'union soviétique.
On ne viole pas impunément les lois de la nature; l'égalité n'existe pas dans la nature.

Les régimes qui s'érigent sur de faux principes n'ont pas d'avenir.

RAHOWA!

dimanche 5 novembre 2017

Canada : le ministre de l’Immigration Ahmed Hussen annonce un million de migrants d’ici trois ans pour le besoin en main-d’oeuvre

Justin Trudeau et son ministre de l'immigration.

YAHOO ACTUALITÉS - Le Canada a prévu d'attirer un million de nouveaux migrants d'ici la fin 2020 pour répondre au besoin de main-d'oeuvre de son économie, a annoncé mercredi Ahmed Hussen, ministre de l'Immigration.

Il y a tout juste un an, le gouvernement canadien avait placé la barre à 300.000 nouveaux arrivants chaque année [pour un pays de 35 millions d'habitants !], un volume jugé maintenant insuffisant.

L'an prochain, le Canada prévoit d'accorder la résidence permanente à 310.000 étrangers, puis 330.000 un an plus tard et 340.000 en 2020, a indiqué Ahmed Hussen lors d'une conférence de presse à Toronto.

Ces arrivées importantes d'immigrants vont se faire pratiquement aux deux tiers pour des besoins économiques, mais aussi par le biais du regroupement familial et la poursuite de l'accueil de réfugiés.

"En réponse aux demandes des entreprises canadiennes et aux besoins de main-d'oeuvre", l'arrivée de nouveaux migrants "soutiendra la croissance économique".

"Cela nous aidera à faire face aux défis des prochaines années, comme le ralentissement de la croissance de la force de travail et le manque de main-d'oeuvre lié au vieillissement de la population", a expliqué M. Hussen.

[...]

"Cette augmentation des niveaux d'immigration permettra" aussi de résorber les nombreuses demandes au titre du regroupement familial, a expliqué le ministre.


Je partage plus de 90 % des idées portées par la Créativité. Mes deux seuls points de divergence sont : 1 - Des prescriptions alimentaires que je ne suis pas (se nourrir principalement de fruits et de légumes). 2 - L'ordre de désignation de l'ennemi. Selon Ben Klassen, le juif est notre ennemi principal, suivi des nègres et des races métèques. 

Personnellement j'inscris le traitre de Race Blanche en haut de ma liste. Sans la complicité de ces traitres, la destruction de la Race Blanche en cours aurait été impossible. Les traitres raciaux (complices des juifs) sont, à mes yeux, le maillon faible du système. L'angle d'attaque sur lequel tout le système peut s'effondrer.

RAHOWA!

Pierre Henry : « Pas de lien à faire entre insécurité et migration : le terr.orisme est un produit national, pas un produit importé »

      

Attention : Ne versez pas d'argent au site fdesouche. L'administrateur de ce site a toujours combattu notre religion raciale.

Migrants : Yann Moix souhaite l’arrivée, « la plus massive possible, de ces Français de demain »


Yann Moix, écrivain, chroniqueur  à « On n’est pas couché » dénonce l’expression « colonne », utilisé par la démographe Michèle Tribalat qui « sous-entend déjà les invasions barbares, alors qu’il ne s’agit, [selon le traître], que de jeunes, terrorisés par des régimes iniques et cherchant un recoin du monde où vivre en paix ». 

Extrait :

"Madame Michèle Tribalat, spécialiste des questions migratoires, rappelle que l’éminence des savoirs ne garantit jamais la dignité des analyses ; dans l’espace bistrotier, accablée par l’abus d’un anis, on aurait pardonné, quoi que fort gêné, la terrible inanité de ces fulgurances vermoulues ; dans l’espace intellectuel, il nous procure la nausée. Cette nausée, nous l’espérons, sera dissipée par l’arrivée, la plus massive possible, de ces Français de demain, nés à Kaboul, à Khartoum, à Asmara, et qui savent, ou sentent, que l’avenir n’appartient jamais à ceux qui, au lieu de dormir, surveillent leurs frontières en aboyant."